Mosaique FM

Enfance, amour et vie politique… Abdelkoddous Sâadaoui se dévoile (Vidéos)

Enfance, amour et vie politique… Abdelkoddous Sâadaoui se dévoile

L’ancien secrétaire d'État chargé de la jeunesse, Abdelkoddous Saâdaoui, était l’invité d’Eleyès El Gharbi, ce dimanche 13 juin 2021, dans portrait by Mosaïque FM.

« Je me sentais le prince de la ville »

Né en 1983 à Kasserine où il a passé son enfance qu’il estime heureuse, il a indiqué qu'il se sentait le prince de la ville, précisant qu’il avait de bonnes relations avec ses voisins et son entourage.
Et d’ajouter qu’il jouait à l’Avenir sportif de Kasserine, considérant qu’il s’agit d’une grande école ayant un rôle social très important.
Amateur de  la  poésie et élève brillant, l’invité de Mosaïque FM a indiqué avoir quitté sa ville natale pour aller étudier au lycée pilote du Kef. Il a souligné qu’au début, c’était une expérience difficile mais elle est devenue une étape qui l’a forgé.

«J’en garde de très bons souvenirs. Durant cette période, j’ai connu beaucoup de personnes qui font, maintenant,  partie de l’élite», a-t-il lancé.

Études à Toulouse « la ville rose »

Après avoir décroché son bac en 2002, il est parti en France pour suivre des études supérieures à Toulouse. Supposé, initialement, étudier le pilotage, il n’a pu le faire, optant pour des études  en sciences informatiques analytiques à l'Université Paul-Sabatier de Toulouse, dont il est diplômé, en 2012 et détenteur d’un master en 2014. Sâadaoui a indiqué avoir passé cinq ans à la ville rose, soulignant que c’était l’une des plus belles périodes de sa vie.

2009, l’amour frappe à la porte de son coeur : 

Parlant de son épouse , il a, notamment, déclaré que : "la première fois qu’on s’est vu, c’était dans l’avion puis on s’est revu dans un supermarché", a-t-il fait savoir, ajoutant que leur mariage était "une mission impossible", au début.
"J’ai passé 37 jours dans un centre de rétention à cause de mon amour pour elle. On m’a accusé parce que je suis différent, Arabe et Tunisien.. Tout cela parce que je suis tombé amoureux d’une Française », a-t-il dit.


Et d’ajouter qu’aujourd’hui, il est marié à sa bien aimée  et qu’ils ont une petite fille. Et de préciser: "Avec le temps et du recul, sa famille a fini par comprendre que les mariages mixtes ont beaucoup de chances pour réussir ", a-t-il lancé.

2013, le début de la vie politique :

En rentrant en Tunisie, Saadaoui s'est dit choqué de voir les gens se détester. "A cette époque j’ai décidé d’intégrer la vie politique et ça m’a poussé au poste de secrétaire d’Etat  chargé de la jeunesse.

Il a, dans ce contexte, précisé que son amour pour la patrie l'a mené à écrire la chanson "Omri Mansit", pour exprimer cet amour.

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte