Mosaique FM

Ferchichi: Le régime qui prétend défendre la pureté perd la sienne

Wahid Ferchichi

Wahid Ferchichi, professeur en droit et membre de l'Association tunisienne pour la défense des libertés individuelles, a indiqué, dans Midi Show de ce jeudi 30 mars, que les restrictions sur les droits et les libertés en Tunisie ne datent pas d’hier et que plusieurs législations qui ont suivi la loi antiterroriste de 2015, ont été marquées par des dérives autoritaires.

Il a déclaré que la Tunisie a émis des réserves sur les recommandations internationales dans le domaine des droits et des libertés, dont celles relatives à la non-abolition de la peine capitale, au décret 54 et aux procès des civils devant la justice militaire.

Wahid Ferchichi a souligné que l’Etat reste hésitant quant à l’abolition de certaines législations sur le test anal etc celui de virginité, les violences conjugales etc. "Tout régime politique qui prétend défendre la pureté, perd la sienne", a-t-il ajouté.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte