Mosaique FM

Torkhani: Un seul juge d’instruction pour auditionner 820 suspects (Vidéos)

Justice

Habib Torkhani, porte-parole de la Cour d'appel de Tunis, est intervenu, ce vendredi 30 septembre 2022, dans Midi Show, pour revenir sur le dossier des réseaux d’envoi vers les zones de conflits.

"Le nombre des suspects dans ce dossier s'élève à 820. Il s’agit du plus grand dossier dans l’histoire de la République tunisienne. Un appel est, d'ailleurs, lancé pour permettre la création d'une commission, afin de faciliter le travail de l’instruction. Pour le moment, un seul juge d’instruction au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme est chargé de l’audition, comme le stipule la loi, de tous les suspects. Encplus ce nombre peut être revu à la hausse".

Torkhani a précisé, dans son intervention, que le ministère public a fait uniquement appel contre la décision du juge d’instruction de maintenir en liberté 39 suspects. "Il s’agit d’un droit garanti par la loi. La Cour d’appel de Tunis a réceptionné le dossier, lundi dernier et il a été transféré à la Chambre d’accusation. Il a été examiné, hier jeudi et une décision de report a été prise. Il sera de nouveau examiné le 13 octobre 2022. Le juge d’instruction a 14 mois pour terminer son travail et examiner les dossiers des suspects en état d’arrestation, avant d'opter pour d'autres alternatives stipulées par la loi", a-t-il expliqué.

Torkhani a, par ailleurs, assuré que le juge d’instruction est à l'écart de tout genre de tiraillement politique. La pression existe et fait partie de la nature du travail des magistrats. Le juge d’instruction ne regarde pas les noms des suspects, mais les faits et les actes pour juger. Par la suite, les tribunaux prennent en considération la situation des accusés. La justice essaye de rendre des verdicts correspondant aux faits commis, a-t-il expliqué.

Il a aussi noté que la durée des auditions est liée au nombre des suspects. "Dans ce dossier, le travail du juge dépasse les 14 heures par jour. Cela explique le retard dans l'audition de certains suspects", a fait savoir Torkhani. 


 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte