Mosaique FM

Marzouki : Le ministère de l’Agriculture dénie le stress hydrique (Vidéos)

eau

Alaa Marzouki, coordinateur de l'Observatoire tunisien des eaux, a indiqué, dans Midi Show de ce vendredi 5 août, que la Tunisie est pleinement exposée au stress hydrique et que toutes les parties concernées, à l’exception du ministère de l’Agriculture, sont conscientes de l’ampleur du problème.

"En sept mois seulement, on a reçu 1507 réclamations sur des problèmes relatifs à l’eau courante et constaté 317 actions de protestation dans les différentes régions. C’est du jamais vu", a-t-il déploré.

Il a ajouté que l’Observatoire tunisien des eaux a signalé ce problème depuis plus de dix ans, mais les autorités concernées ont fait la sourde oreille à tous ses appels.

"De 30 à 40% des ressources sont gaspillées et notre modèle agricole est trop gourmand en eau. Il faut revoir notre stratégie agricole, renouveler le réseau de distribution et surtout faire face au phénomène des puits anarchiques", a-t-il dit.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte