Mosaique FM

Afif Jaïdi : La magistrature au point mort … (Vidéos)

Afif Jaïdi

 

Le magistrat Afif Jaïdi a déclaré, dans Midi Show de ce jeudi, que l'affaire de l'assassinat des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a été reportée durant plusieurs années, à la demande du Comité de défense.

"Ce dernier ne présente pas toujours les faits et il ne faut pas oublier qu'il est composé de partis politiques", a-t-il dit. Dans le même sens, le juge Afif Jaïdi a souligné la nécessité d'éclairer l'opinion publique.

Par ailleurs, l'invité de Midi Show a estimé que la durée d'examen des affaires judiciaires ne s'est pas améliorée, malgré l'augmentation du nombre de magistrats, faisant savoir que l'Etat n'a pas examiné la composition de la magistrature et ne l'a pas développée. Aussi, la magistrature est-elle au point mort.

"La Judiciaire fait partie des trois pouvoirs (...) S'il y a une crise dans le pays, il est naturel qu'il y ait répercussion et problème dans le secteur", a-t-il estimé.

Concernant la révocation des 57 magistrats par le président de la République, le 1er juin dernier, Afif Jaïdi a assuré que seulement huit magistrats sont concernés par des dossiers disciplinaires qui sont en cours d'examen et que les 45 autres n'ont été écartés que parce qu'ils n'ont pas appliqué des ordres sécuritaires, selon ses dires. Et de préciser que l'état de santé des magistrats qui ont entamé une grève de la faim s'est détérioré.

Et de conclure : "La Tunisie est le premier pays au monde où ses magistrats entament une grève de la faim".

 

Top Matin

Top Matin

01:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte