Publicité
Actualités High-Tech

Huawei: trois mois de délai avant d'imposer les sanctions

21 Mai 2019 01:57

Devant l'inquiétude des usagers et des entreprises américaines, les Etats-Unis ont finalement donné lundi un sursis à Huawei, qui pourra encore pendant trois mois utiliser des composants et logiciels américains avant la mise en œuvre effective des sanctions contre le groupe chinois.

Dans un contexte de guerre commerciale entre Pékin et Washington, Donald Trump a décidé la semaine dernière d'interdire les exportations de produits technologiques américains vers certaines entreprises jugées "à risque" pour la sécurité nationale. Avec dans le collimateur sa bête noire, le géant chinois des télécoms Huawei, qui s'est retrouvé nommément sur une liste noire de Washington. 

Le géant Google, dont le système Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde, a annoncé dimanche qu'il allait devoir couper les ponts avec Huawei, ce qui aurait pour résultat d'empêcher le groupe chinois d'accéder à certains services d'Android et ses célèbres applications Gmail ou Google Maps.

Cette décision touche aussi toute une série d'entreprises américaines, des vendeurs de logiciels aux fabricants de semi-conducteurs qui fournissent Huawei.

Lundi, les autorités américaines ont semblé vouloir calmer le jeu en décrétant un délai de 90 jours avant d'imposer les sanctions, le temps que Huawei et ses partenaires commerciaux s'adaptent.

"Cette licence générale temporaire donne au (secteur) le temps de s'organiser autrement et au ministère (du Commerce) la possibilité de déterminer les mesures appropriées à long terme pour les entreprises de télécommunications américaines et étrangères qui aujourd'hui se servent des équipements d'Huawei pour certains services essentiels", a indiqué le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, cité dans un communiqué.

En résumé, cela va permettre aux usagers des équipements Huawei de continuer à s'en servir pour le moment, a-t-ajouté.

Huawei est non seulement le numéro deux actuel des smartphones mais aussi un des leaders des équipements (antennes etc) des réseaux de télécommunications.

Présent dans 170 pays, il est soupçonné par les Etats-Unis d'espionnage au profit de Pékin, qui aurait largement contribué à son irrésistible expansion internationale. Washington a déjà interdit par exemple à ses militaires de se servir d'équipements Huawei, qui dément fermement tout espionnage.

0 Commentaires

 

Voir plus

YouTube accusé de mal protéger les enfants

19 Juin 2019 23:31
Les autorités américaines de régulation tentent de savoir si la plateforme YouTube a enfreint la ...

Une baisse de 40 % des ventes de téléphones Huawei à l’étranger?

18 Juin 2019 13:00
Le géant chinois, qui s’active en coulisses pour mettre en place un plan de secours après les ...

Libra : Facebook se lance dans la cryptomonnaie

18 Juin 2019 10:43
Facebook a annoncé officiellement, mardi 18 juin, le lancement, prévu d’ici à la mi-2020, ...

La messagerie cryptée Telegram piratée (Photos)

13 Juin 2019 07:19
La messagerie cryptée Telegram piratée

Age Of Empires II Definitive Edition se dévoile en photos (Vidéos)

10 Juin 2019 10:57
Annoncé depuis plusieurs semaines, le jeu Age Of Empires II : Definitive Edition a été dévoilé ...

Huawei se classe troisième mondiale après une forte croissance

07 Juin 2019 19:17
Huawei se classe troisième mondiale après une forte croissance

Apple dévoile officiellement son nouveau Mac Pro (Vidéos + Photos)

04 Juin 2019 12:47
Officialisé depuis 2017, le nouveau Mac Pro vient d’être dévoilé par Apple au grand public.

Electronic Arts : un nouveau Need for Speed en préparation

02 Juin 2019 14:17
Une série de jeux vidéo de courses de voitures, Need For Speed se dotera prochainement d’un ...

Amazon livre le dernier Motorola Z4 avant son lancement

31 Mai 2019 20:39
Un internaute a reçu le smartphone Moto Z4 sur Amazon. Mais, Motorola n’avait encore annoncé ...
Commentaires