Mosaique FM

Le bébé décapité du dépotoir: Un avortement derrière le crime ? (Vidéos)

Le bébé décapité du dépotoir: Un avortement derrière le crime ?

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis 2, Fathy Saied Erraies, a déclaré que le nourrisson décapité,retrouvé par les "Barbecha" (fouilleurs des détritus) dans la décharge de Borj Chekir, point de collecte des ordures du Grand Tunis.
L'intervenant a déclaré dans Sbeh Ennes, que le cadavre a été retrouvé dans un sac noir et que la victime est un foetus de sexe féminin, dont la formation n'est pas accomplie (six ou sept mois). Ce crime serait dû à un avortement.
Les autorités compétentes se sont rendues sur place pour examiner le cadavre. Une autopsie a été autorisée pour déterminer les causes exactes du décès et pour effectuer le test ADN et déterminer l'identité des parents biologiques.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte