Mosaique FM

Elle se faisait passer pour une magistrate

justice

Les unités de sécurité du secteur de sûreté nationale à Bizerte ont réussi hier mardi 30 juin 2020 à arrêter une femme originaire de la Manouba accusée d’escroquerie sur les réseaux sociaux et d’usurpation de l’identité d’une magistrate.

L’enquête a révélé que l’accusée utilisait son compte sur les réseaux sociaux pour se faire passer comme une magistrate dans un des tribunaux de Bizerte. Ceci lui permettait de régler ses affaires et celles de ses proches et amis. 

Le ministère public a ordonné la détention de l’accusée et de prendre les mesures nécessaires à son encontre, a indiqué un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte