Mosaique FM

BCT: Moody's pousse le gouvernement vers la réforme

Moody's pousse le gouvernement vers la réforme

Le directeur général du financement et des paiements extérieurs de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Abdelkérim Lassoued, a déclaré que la notation de Moody's intervient, dans l'objectif de faire pression sur le gouvernement de Najla Bouden, en vue d'engager, au plus vite, les réformes nécessaires.
Il a indiqué, dans ce contexte, que la mise en œuvre du programme du FMI pourrait apporter une réponse à l'affaiblissement de la gouvernance, qui est à l'origine de la dégradation de la note souveraine de la Tunisie.

En effet, selon l'Agence de notation internationale, la gouvernance affaiblie ne permet pas la mise en œuvre des réformes budgétaires et économiques.
Pour Lassoued, la Tunisie a été incapable de mettre en œuvre les réformes nécessaires, au titre des deux derniers programmes de financement, conclus avec le FMI.
Toujours selon l'expert, "la question liée à la liquidité extérieure en devises étrangères n'est pas posée actuellement en Tunisie, car la BCT gère un volume plus au moins acceptable qui couvre environ 4 mois de la valeur des exportations. Ces réserves permettront de répondre en 2022, à nos besoins aux exportations et aux importations", a-t-il ajouté.
Sur le court terme, les craintes ne sont pas de mise, a indiqué l'expert, estimant toutefois que si le pays n'entame pas des réformes économiques, le volume des réserves régressera et la Tunisie se trouvera dans une situation d'incapacité. "C'est là que réside la véritable crainte", conclut l'expert.

Top Matin

Top Matin

02:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte