Mosaique FM

Le déficit commercial alimentaire a quasiment triplé

déficit

Le déficit de la balance commerciale alimentaire a quasiment triplé, atteignant 1556,3 millions de dinars (MD), durant les neuf premiers mois de l’année 2021, contre 546,4 MD, à fin septembre 2020, selon l’Observatoire national de l’agriculture.

D’après les derniers chiffres, publiés ce mercredi par l'Onagri, cette aggravation s’est répercutée sur le taux de couverture qui a chuté de 87,1% en 2020, à 67,2% en 2021.En termes de valeurs, les exportations alimentaires ont enregistré une baisse de 13,3%, alors que les importations ont augmenté de 12,3%. Ce déficit résulte, essentiellement, de l’accroissement du rythme des importations des céréales (+18,3%),  d’une part et de la baisse des exportations de l’huile d’olive (-31,2%) d’autre part.

A cela s’ajoute la hausse des prix à l’importation des céréales, de 13% pour le blé dur, de 25,3% pour le blé tendre, de 30,5% pour l’orge et de 51,1% pour le maïs. De même, il y a un renchérissement du lait et dérivés (+16,7%), des huiles végétales (+32,7%) et du sucre (+7,5%),L’Observatoire a fait état, néanmoins, d’une nette amélioration du prix moyen à l’exportation de l’huile d’olive (8,17 DT/kg), enregistrant une hausse de 40,5% par rapport à l’année précédente.

Idem pour les tomates dont les prix ont évolué de 12% par rapport à la même période de l’année précédente. A contrario, ceux des dattes, des produits de la pêche et des agrumes ont baissé respectivement de 12,4%, 8,3% et de 6,6%.

 

Top Matin

Top Matin

00:00 - 05:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte