Mosaique FM

L’illusion d’une baisse des prix des produits à forte consommation?

magasin

Lotfi Riahi, président de l'Organisation tunisienne pour Informer le consommateur, a confié à notre correspondante Bochra Sellami, que les annonces faites récemment sur la baisse des prix des produits de première nécessite ne sont que pure propagande, en faveur des grandes surfaces commerciales.

Il a, également, appelé les chambres nationales des produits à forte consommation à abandonner la marge arrière pour rationnaliser les prix.

De son côté, Slim Saâdallah, président de l'Organisation tunisienne de défense du consommateur, a indiqué au micro de Mosaïque FM, que les rapports des bureaux de l’ODC dans les 24 gouvernorats du pays montrent que, contrairement à ce qui a été annoncé, les prix des produits de première nécessité n’ont pas baissé. "Pire encore, certains produits comme le piment, les tomates ou l’escalope ont connu une forte hausse", a-t-il souligné.  

Par ailleurs, Slim Saâdallah a indiqué que le problème de l’huile subventionnée demeure irrésolu et que cette situation a permis à certains spéculateurs  de monopoliser ce produit et augmenter son prix.

Sur un autre plan, le président de l’ODC a fait savoir que les prix des fournitures scolaires sont très élevés et ne prennent pas en compte la situation économique difficile que connaissent plusieurs familles tunisiennes. Il a, également, dénoncé la récente augmentation des prix des livres scolaires et appelé les ministères du Commerce et de l’Education à commander des quantités suffisantes  de cahiers subventionnés, à l’occasion de la rentrée scolaire.

 

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte