Mosaique FM

Chine : Une croissance positive malgré la Covid-19

chine

Un PIB positif mais au plus bas depuis plus de 40 ans: la Chine a dégagé une croissance de 2,3% l'an dernier malgré la pandémie de Covid-19, alors que la plupart des grandes économies restent en récession.

Premier pays touché par l'épidémie, la Chine a connu au premier trimestre 2020 un repli historique de sa croissance (-6,8%), après des mesures de confinement sans précédent qui ont plombé l'activité.

L'amélioration progressive des conditions sanitaires à partir du printemps a toutefois permis au produit intérieur brut (PIB) de rebondir. Il s'est affiché en hausse de 6,5% sur un an au dernier trimestre, soit son niveau pré-pandémie, a indiqué lundi le Bureau national des statistiques (BNS).

Pour l'ensemble de l'année 2020, la Chine enregistre 2,3% de croissance.

Il s'agit d'un chiffre supérieur aux prédictions d'analystes sondés par l'AFP (+2%). Mais cette performance est bien moindre par rapport à celle de 2019, quand la croissance chinoise pointait à 6,1%, déjà à son niveau le plus bas en près de trois décennies.

Contrairement à la plupart des autres pays qui devraient annoncer une récession, "l'économie chinoise a connu une trajectoire enviable durant la majeure partie de 2020", estime l'analyste Xiao Chun Xu, de l'agence de notation Moody's.

Bien que sujet à caution, le chiffre officiel de la croissance en Chine est toujours scruté, vu le poids du pays dans l'économie mondiale.

La reprise de l'activité en Chine a été particulièrement notable en fin d'année, du fait de "la très forte demande" à l'étranger de produits médicaux et de matériel pour le télétravail (notamment des ordinateurs), souligne pour l'AFP l'analyste Rajiv Biswas, du cabinet IHS Markit.

En décembre, la production industrielle de l'atelier du monde a atteint son taux de croissance le plus élevé de 2020, avec une progression de 7,3% sur un an.

Signe de l'impact de la pandémie, la production industrielle n'a toutefois progressé que de 2,8% sur l'ensemble de l'année, le chiffre le plus faible au moins depuis le début du siècle.  

Les ventes de détail, principal indicateur de la consommation, ont de leur côté ralenti le mois dernier, avec une progression de 4,6% seulement sur un an, contre 5% en novembre.

L'économie chinoise "a fait face à une situation grave et complexe aussi bien dans le pays qu'à l'étranger [...] du fait notamment des énormes conséquences de l'épidémie" de Covid-19, a reconnu Ning Jizhe, un responsable du Bureau national des statistiques (BNS).

Le score de 2,3%, que les économies occidentales peuvent lui envier, est pour la Chine son taux le plus faible depuis la fin de l'ère maoïste en 1976.

 

Top Matin

Top Matin

00:00 - 05:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte