Mosaique FM

Allègement du déficit budgétaire de 15%

déficit budgétaire

Le déficit budgétaire s’est réduit de 15%, à fin novembre 2021, à 4,86 milliards de dinars, selon le document de l’exécution du budget de l’Etat, publié ce jeudi, par le ministère de Finances.

L’allègement du déficit a été favorisé par une hausse des ressources budgétaires de 9%, à 28,7 milliards de dinars, expliquée essentiellement, par l’amélioration de recettes fiscales de 12,7%, à 27 milliards de dinars.

Du côté des charges budgétaires, l’augmentation est moins importante, de l’ordre de 6,7%, à 33,5 milliards de dinars.

Près de 55% de ces dépenses, soit 18,3 milliards de dinars, sont destinés à la rémunération (en hausse de 6,5%, en novembre 2021).

Les dépenses d’intervention ont évolué de 8,7%, à 6,9 milliards de dinars, alors que celles de gestion se sont accrues de 7,8%, à 1,4 milliard de dinars.

Pour ce qui est des charges de financement (destinées au paiement des intérêts de la dette), elles ont légèrement augmenté de 1,8%, à près de 3,5 milliards de dinars.

Concernant les ressources de trésorerie, elles se sont situées au niveau de 15,2 milliards de dinars, en hausse de 10%, par rapport à la même période de 2020.

Les ressources d’emprunt représentent près de 86% de l’ensemble de ces ressources (13 milliards de dinars), avec une proportion de 51% de ressources d’emprunts extérieurs et près de 49% de ressources d’emprunts intérieurs.

Les ressources de la trésorerie sont destinées essentiellement, au remboursement du principal de la dette (59% soit près de 9 milliards de dinars) et au financement du déficit (31% soit 4,7 milliards de dinars).

(TAP)

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte