Mosaique FM

Cannes: Ruben Östlund décroche sa 2e palme d’or

Cannes: Ruben Östlund

Cinq ans après "The Square", le Suédois Ruben Östlund a raflé samedi une deuxième Palme d'or au 75e Festival de Cannes avec "Sans filtre", satire jouissive des super-riches et du luxe, sans conteste le film le plus divertissant de la compétition.

Euphorique sur la scène du Grand théâtre Lumière, le Suédois à l'humour grinçant rejoint, à 48 ans, le club très fermé des doubles palmés, parmi lesquels les frères Dardenne et Ken Loach.

"Tout le jury a été extrêmement choqué par ce film", a annoncé Vincent Lindon, le président du jury.

"Lorsque nous avons commencé ce film, nous n'avions qu'un but: essayer de faire un film qui intéresse le public et qui le fasse réfléchir avec provocation", a déclaré le Suédois, en recevant son prix.

"Sans filtre" suit l'aventure de Yaya et Carl, un couple de mannequins et influenceurs en vacances sur une croisière de luxe. Un voyage qui tourne à la catastrophe.

Dans une sorte de "Titanic" inversé, où les plus faibles ne sont pas forcément les perdants, le film  décortique les ressorts de classe de fond en comble: les riches contre les pauvres, mais aussi les hommes contre les femmes, et les Blancs contre les Noirs.

Le réalisateur livre une critique sans concession du capitalisme et de ses excès.
Voici par ailleurs, le palmarès complet de la 75e édition du festival de Cannes :
- Palme d'Or -
"Sans filtre" de Ruben Östlund
- Grand Prix -
Remporté ex-aequo par "Close" de Lukas Dhont et "Stars at noon" de Claire Denis
- Prix de la mise en scène -
"Decision to leave" de Park Chan-wook
- Prix du scénario -
"Boy from heaven" de Tarik Saleh
- Prix du Jury -
Remporté ex-aequo par "Hi-Han" de Jerzy Skolimowski et "Les Huit Montagnes" de Charlotte Vandermeersch et Felix van Groeningen.
- Prix du 75e Festival -
"Tori et Lokita" de Jean-Pierre et Luc Dardenne
- Prix d’interprétation féminine -
Zar Amir Ebrahimi pour son rôle dans "Les nuits de Mashhad", de Ali Abbasi.
- Prix d’interprétation masculine -
Song Kang-Ho pour son rôle dans "Les bonnes étoiles" de Hirokazu Kore-Eda.
- Caméra d'Or -
"War Pony" de Riley Keough et Gina Gammell
- Palme d'Or du court métrage -
"The water murmurs" de Jianying Chen
- Palmes d'Or d'honneur -
Tom Cruise et Forest Whitaker

(AFP)

Top Matin

Top Matin

01:00 - 06:00

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte