Azour: Le FMI pour un dialogue inclusif...

Jihad Azour

La relation entre le FMI et la Tunisie dépasse les dix ans. Des années durant lesquelles le Fonds a suivi la transition vécue par la Tunisie, a assuré Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds monétaire international (FMI), dans une interview accordée à Mosaïque FM.

Le FMI a prêté main-forte à la Tunisie, quand elle était en proie à la pandémie de COVID-19 et avant cela, lorsqu'il y a eu l'attaque du Bardo. Des financements rapides ont été consentis pour dépasser les difficultés, a ajouté Azour.

Le responsable a expliqué, dans cette même interview, que l'approche du Fonds se base sur la nécessité de lancer un dialogue entre toutes les parties prenantes en Tunisie. "Une approche qui a prouvé son efficacité. Nous savons qu'il est nécessaire qu'elles participent à la réflexion et à la prise de décision, pour que ces parties assument, elles aussi, les responsabilités", a-t-il relevé.