Belaïd: ''Ce ne sera pas une constitution sur mesure pour Kais Saïed''

sadok-belaid

Le président et coordinateur de l’instance consultative pour l’élaboration de la nouvelle constitution, Sadok Belaïd, a indiqué, dans une interview accordée à la chaîne Euronews, que la prochaine constitution mettra l’accent sur des questions économiques, sociales, culturelles et environnementales qui ont été négligées dans celle de 2014.

Il a ajouté que la nouvelle constitution est basée sur une approche pragmatique qui identifie les problèmes et propose des solutions. Il a estimé que certains articles des anciennes constitutions ont entravé le travail des pouvoirs, législatif et exécutif.

Dans un autre contexte, Sadok Belaïd a affirmé qu’il n’a pas reçu des consignes de la part du président de la République, Kais Saïed, pour la suppression de toute référence à l’islam dans la nouvelle constitution. Il a souligné que, contrairement à ce que certains pensent, le chef de l’Etat ne compte pas imposer une constitution "sur-mesure"…

Par ailleurs, Belaïd a révélé que la nouvelle constitution va s’inspirer des articles relatifs aux droits et libertés de la constitution de 2014.

Il a, également, indiqué que l’objectif est de mettre en place un nouveau régime politique équilibré et stable qui sera capable de réaliser les objectifs économiques, sociaux, culturels et environnementaux, quelle que soit sa nature.