Liverpool-Real Madrid: La revanche de Mohamed Salah!

Real Madrid-Liverpool

Les grands clubs sont éternels, et l'affiche Liverpool-Real Madrid, deux des équipes les plus titrées, offre une magnifique finale de Ligue des champions, ce samedi (20h00) au Stade de France, à Saint-Denis, sous la ferveur des supporters et une haute surveillance policière.

Karim Benzema contre Sadio Mané, Carlo Ancelotti face à Jürgen Klopp, la revanche de Mohamed Salah, des dizaines de milliers de fans arrivés d'Angleterre et d'Espagne dans la capitale française: tout est prêt pour "le match le plus important du football mondial", comme le dit l'entraîneur italien.

La "Maison Blanche" peut allonger son incroyable record avec un 14e trophée, et les "Reds" en conquérir un septième et rejoindre l'AC Milan au deuxième rang des géants européens.

"Soulevez (la coupe, NDLR) une nouvelle fois", a réclamé en "une" le quotidien sportif espagnol Marca.

C'est "l'heure de la revanche" pour les Britanniques de The Times, pendant que The Guardian évoque une "finale de premier ordre".

Liverpool-Real devient la première affiche jouée trois fois en finale de C1, mais ce classique est furieusement moderne: il devrait aussi éclaircir le duel pour le Ballon d'Or entre Karim Benzema et Sadio Mané.

Pour remporter ce prestigieux prix, qui sera décerné en octobre, "il faut être soit Lionel Messi, soit Cristiano Ronaldo, soit avoir gagné la Ligue des champions", a glissé Klopp.

"Benz" a sublimé le Real cette saison en C1, avec 15 réalisations, décrochant aussi le 35e titre de champion d'Espagne des Madrilènes ainsi que la Supercoupe d'Espagne. C'est le joueur le plus surestimé de l'histoire pour le président de l'UEFA Aleksander Ceferin, interrogé par l'AFP.

Mané a manqué la Premier League d'un point, devancé par Manchester City, mais il a remporté les deux coupes nationales en Angleterre.

L'attaquant a aussi guidé le Sénégal à sa première Coupe d'Afrique, en février, contre l'Égypte de son partenaire Mohamed Salah (0-0 a.p., 4 t.a.b. à 3).

Ce dernier, autre candidat au Ballon d'Or, avait dû abandonner la précédente finale Real-Liverpool (3-1), en 2018, blessé après une intervention musclée de Sergio Ramos.