Menu

Affaires religieuses : Précisions sur l'incident de la mosquée Al Fath

En réaction à la polémique suscitée par l'incident survenu à la mosquée al-Fatah, le ministère des Affaires religieuses a affirmé qu'il n'y a pas eu intrusion dans le minbar (tribune) de la Mosquée, écartant toute implication de l'Imam dans l'incident,  ayant eu lieu après la prière du vendredi.

Il explique, dans un communiqué, qu'après enquête, il s'est avèré que " des individus se sont rassemblés, devant la Mosquée al-Fatah, où ils ont levé leurs drapeaux et appelé les fidèles à protester contre le président de la République ".

Il souligne que " l'Imam n'a aucun lien avec l'incident" et qu'il "n'a pas incité, dans son prêche, à manifester contre les mesures exceptionnelles du Chef de l'Etat."

Le département précise que le premier prêche a porté sur les qualités du prophète Mohamed et son attitude au sein de la famille, et le second sur les célébrations du Mouled dans la mosquée.

(TAP)