Menu

Abdessalem Zayan est mort à cause du manque d’insuline

Le rapport complémentaire des analyses biologiques des échantillons prélevés sur le cadavre du jeune homme Abdessalem Zayan, décédé en détention à Sfax, a montré que la mort est due au fait qu’il a été privé des injections d’insuline pendant deux jours.

Le défunt, qui était diabétique, devait recevoir quotidiennement trois doses importantes d’insuline  pour réguler la glycémie.

Il est à rappeler que Abdessalem Zayan est mort le 2 mars 2021 à la prison civile de Sfax après son interpellation pour non-respect du couvre-feu.