Menu
  Mondial Qatar 2022

Jouili: Priver les jeunes des stades témoigne de l’échec de l’Etat (Vidéos)

Le sociologue et universitaire Mohamed Jouili a indiqué dans "Jaweb Hamza" (Répondez à Hamza) de ce dimanche 2 octobre, que priver les jeunes des stades, qui représentent un exutoire important pour eux, témoigne de la faiblesse et de l’échec de l’Etat.

"Empêcher les jeunes d’aller aux stades pour s’exprimer pourrait engendrer un vide et des problèmes graves dans de la société (…) Le ministère de la Jeunesse et du Sport et celui de l'Éducation doivent accorder plus d’importance aux problèmes des jeunes, parce que les choses ne peuvent continuer ainsi", a-t-il ajouté.

Une société obsédée par la migration

Sur un autre plan, Mohamed Jouili a estimé que la société tunisienne est obsédée par la migration et que ce sentiment touche toutes les classes sociales.

Il a souligné que ce phénomène est le reflet de la crise économique et politique, ainsi que du pessimisme qui règne sur la société. "La migration clandestine était un indice d'’échec, aujourd’hui c’est un symbole de réussite et de succès", a-t-il dit.

Les Tunisiens sont fatigués

L’invité de Jaweb Hamza a, par ailleurs, déclaré que la société tunisienne est devenue "concurrentielle", au cours de la dernière décennie, ce qui a accentué les pressions quotidiennes sur les Tunisiens et conduit à un état de "fatigue générale", ce qui explique la prolifération de la violence et de la haine au sein de la société.