Menu

La retenue sur les salaires des magistrats grévistes se poursuit

Le ministère de la Justice a appelé, dans un communiqué publié ce dimanche 26 juin 2022, à la nécessité d'appliquer la loi contre quiconque perturbe délibérément le travail des tribunaux et ce, suite à l'appel de prolonger d'une autre semaine la grève des magistrats.

Le département a, par ailleurs, affirmé que la retenue sur les salaires du mois de juillet 2022 des magistrats grévistes se poursuit.


Le 1er juin courant le président de la République a émis un décret présidentiel portant évocation de 57 magistrats, dont notamment, l'ancien président de la Cour de cassation, Taieb Rached, l'ancien 1er président du Tribunal de première instance, Bechir Akremi, et le président du Conseil supérieur de la magistrature, Youssef Bouzakher.

Depuis lundi 6 juin, les magistrats des ordres judiciaire, financier et administratif ont entamé une grève,en réponse à la décision du chef de l'Etat.

Memories

00:00 - 02:00