Menu

Manel Amara: Sans buzz je ne survivrais pas artistiquement (Vidéos)

La chanteuse Manel Amara était de passage dans Noujoum de ce samedi 21 octobre et a déclaré qu'elle est honnête et machiavélique en même temps lorsqu'il s'agit de sa carrière.

Dans le même sens, Manel Amara a nié avoir profité du rappeur K2 Rhym et que son teaser par rapport à sa chanson "Mon Mariage" était un jeu avec ses fans.
"K2Rhym et moi sommes amis et mon raisonnement est purement commercial (...) personne n'a gagné plus que l'autre, on est tous gagnants dans l'affaire", a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, Manel Amara a évoqué sa nouvelle chanson "chikli chikla", écrite et composée par Armasta annonçant qu'elle sort en exclusivité sur MosaiqueFM ce samedi.

Manel Amara a déclaré qu'elle prépare un grand projet avec Nour Chiba, précisant qu'il s'agit de quelqu'un de réfléchi et qu'elle pense pouvoir avancer dans sa carrière avec lui.

En revanche, Manel Amara a déclaré qu'elle préfère qu'on parle d'elle dans les médias et sur les réseaux sociaux et qu'elle en tire profit même s'il s'agit de polémique.
"Si je n'attire pas l'attention je serais morte en tant qu'artiste".
Dans le même sens, Manel Amara a souligné que les stars à l'étranger achètent les scandales pour faire le buzz et qu'elle ne peut pas avancer sans qu'on parle d'elle.

"J'investis aussi pour développer mon image et ce pour garantir mon avenir".

D'autre part, Manel Amara a évoqué l'ouverture de sa boutique de cosmétique Fashion make Up indiquant qu'aucune chanteuse n'a fait aucun investissement et que son projet a créé des emplois.  

Manel Amara a indiqué que le festival de Carthage n'est plus une référence et que plusieurs artistes ne méritent pas de monter sur cette scène.
Elle a ajouté qu'elle préfère être célèbre sur les réseaux sociaux qu'à travers un événement qui devient obsolète.