Menu

Latifa à Sherine: Les patries sont sacrées (Vidéos)

La chanteuse tunisienne Latifa a déclaré, au magazine "Zahret Al Khalij" récemment qu'elle aurait souhaité être une saoudienne et ce à l'issue de la décision du roi Salmane de permettre aux femmes en Arabie Saoudite de conduire.

Cette déclaration a fait couler beaucoup d'encre notamment chez les tunisiens qui ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

Pour mettre fin à cette polémique, Latifa Arfaoui est intervenu dans Noujoum sur les ondes de MosaiqueFm, ce samedi 14 octobre, précisant qu'elle est fière d'être Tunisienne et qu'elle doit son succès à son pays.

Latifa a précisé que lors de son interview avec le journaliste de Zahret Al Khalij, elle a fait savoir que la première femme arabe à piloter un avion en 1960 est une tunisienne et qu'elle est heureuse pour les Saoudiennes qui pourront enfin être plus libres.

"Je suis fière d'être Tunisienne, on m'a proposé plusieurs autres nationalités mais j'ai refusé".

 

Réponse à Sherine Abdelwahab

La chanteuse tunisienne actuellement à Dubaï a estimé que les patries sont sacrées, en référence aux propos tenus par Sherine Abdelwahab lors de son concert au festival international de Carthage cet été.

Rappelons que Sherine avait comparé la Tunisie à une botte de persil et que ces propos ont suscité la polémique et a provoqué les spectateurs.