Menu

Baisse de 0,5% du flux des investissements extérieurs

Le flux des investissements extérieurs a enregistré, en 2021, une baisse de 0,5% pour atteindre un montant de 1876,3 MD, contre 1885,9, au cours de la même période de 2020.

Ces investissements sont répartis entre 1844,8 MD d'IDE et 31,5 MD en portefeuille.

Selon un communiqué de l'Agence de promotion de l'investissement exterieur (FIPA), les investissements de portefeuille ont enregistré une baisse de 38,9%, par rapport à l'année précédente, tandis que les IDE ont enregistré des variations de 0,6%, par rapport à 2020, de -25,6%, par rapport à 2019 et de -32,7%, par rapport à 2018.

Les investissements agricoles et dans les énergies ont enregistré respectivement une baisse de 61,9% et de 12,9% par rapport à l'année précédente.
Les IDE sont répartis à hauteur de 29,3% pour les énergies, 51,6% pour les industries manufacturières, 18,7% pour les services et 0,4% pour l'agriculture.
Le flux des IDE hors énergie enregistré au cours de l'année 2021 a permis de réaliser 502 opérations d'investissement d'une valeur totale de 1 304,3 MD permettant de créer 11 298 nouveaux postes d'emplois.
Parmi ces projets d'investissement : 81 (16%) sont relatifs à des projets de création, d'une valeur de 82,2 MD (6%) favorisant 1 448 (13%) nouveaux postes d'emplois et 421 (84%) sont relatifs à des projets d'extension d'une valeur de 1 222 MD (94%) ayant permis de créer 9 850 (87%) nouveaux postes d'emplois.
La ventilation sectorielle des flux entrants d'IDE dans les industries manufacturières permet de constater que 69,7% de ces investissements sont orientés vers les industries mécaniques électriques et électroniques (663,5MD).
La répartition régionale confirme la grande disparité. En effet plus de 56% des IDE sont concentrés dans les régions du Grand Tunis (735,9 MD), principalement le gouvernorat de Tunis avec 339,2 MD et la région du Nord-Est avec plus de 19% des IDE (253,1 MD).
La répartition par pays des flux entrants d'IDE, place la France en première position avec 439,4 MD soit plus de 33% du total des IDE hors énergie. L'Italie est en deuxième position avec 175,4 MD, l'Allemagne est troisième avec 80,1 MD et l'Espagne quatrième avec 79,0MD.
En termes de nombre de création d'emplois, la France, l'Allemagne et l'Italie, sont classés respectivement premier, deuxième et troisième pays créateurs d'emplois.
Ainsi, la France, l'Italie et l'Allemagne conservent leur statut de partenaires stratégiquest de la Tunisie.

 

Top Matin

01:00 - 06:00