Publicité
Actualités National

Imed Trabelsi: la douane était à mon service

19 Mai 2017 22:17

Dans une nouvelle séance d’audition publique des victimes de la corruption, l’IVD a décidé de passer ce vendredi 19 mai le témoignage de Mohamed Imed Trablesi, gendre du président déchu.


Pour rappel, Mohamed Imed Trabelsi est en état d’arrestation depuis le 14 janvier 2011 à l’aéroport Tunis-Carthage alors qu’il tentait de prendre la fuite. Trabelsi, sera auditionné comme acteur de la corruption. Mohamed Imed Trablesi a reconnu la majorité des crimes. Il a aussi déposé un dossier d’arbitrage et de réconciliation auprès de l’IVD. Le 26 juin 2016, Mohamed Imed Trablesi est devenu par les personnes qui répondent aux critères d’arbitrage et de réconciliation, a noté Khaled Krichi, membre de l’IVD.


Krichi a ajouté que Mohamed Imed Trabelsi a accepté de témoigné. Deux séances d’audition ont eu lieu à la prison d’El Mornaguia en 2016. Les deux séances ont duré plus de 12 heures.


Mohamed Imed Trabelsi a assuré qu’il était très proche de sa tente Leila Trabelsi Ben Ali épouse du président déchu. J’ai commencé dans le monde des affaires très tôt. J’ai travaillé au début avec mon père dans ses propres projets. Par la suite, j’ai décidé de lancé ma propre société d’import et export. Je n’avais pas d’argent au début. J’ai voulu concurrencer les importateurs de bureautique. J’ai fais la connaissance d’un homme d’affaires qui avait une société immobilière qui n’était pas en activité. Le premier projet était à la région d’Enkhilette à l’Ariana. Nous avons réussi à changer  la nature du terrain qui était une zone commerciale.


Mohamed Imed Trabelsi a noté qu’en 1996, il était victime d’un accident de la circulation. Ben Ali est venu me voir et il a proposé de lancer un projet. J’ai décidé de lancer un projet de carrière. Au début, le ministre des domaines de l’Etats n’était pas coopératif. J’ai contacté ma tante et tout a changé. Entre temps, j’ai eu des problèmes avec Ben Ali et j’ai été forcé de suspendre ma coopération avec mon partenaire.
Le gendre du président déchu a parlé aussi des débuts de ma coopération avec un autre partenaire. Ce dernier devait payer une amende de plus de 20 millions de dinars. J’ai décidé de travaillé avec lui après que ma tante est intervenue. L’amende a été annulée et le PDG de la douane a été limogé. Grâce à notre coopération, nous avons dominé le marché de l’importation des bananes. Nous avons aussi dominé les circuits de refroidissement des fruits et des légumes en Tunisie. Mohamed Imed Trabelsi a évoqué les efforts des agents de la douane pour empêcher la concurrence de travailler. Ils étaient tous réunis pour faciliter le transfert de ma marchandise. Ceci n’était pas sans prix à payer. Je payais les agents de douane à chaque fois que je devais faire un transfert de marchandises.


Mohamed Imed Trabelsi a parlé des marchés de climatiseurs, des fournitures scolaires et des fruits secs. Même des sociétés qui travaillaient légalement comptaient sur nos services. Le mode opératoire grâce auquel je travaillais et je faisais mon trafic continue à marcher. Plusieurs hommes d’affaires venaient indirectement me contacter pour que je reconnaisse des crimes afin qu’ils soient par  la suite remboursés. Une fois l’argent touché, il m’avait promis de me passer la moitié de la somme.


Le gendre du président déchu a noté que de grandes entreprises continuent d’opter au même mode opératoire pour passer les marchandises : Parfois, le passage de conteneurs de maasel, Whisky et même de tabac de fabrication nationale ce faisait de la façon suivante. Les conteneurs étaient regroupés et les sociétés annonçaient qu’ils étaient à détruire. Les conteneurs étaient vendus après la pesée, a expliqué Mohamed Imed Trabelsi.

Il a ajouté que plusieurs sociétés ont été lancées sur la base qu'ils appartiennent à Ben Ali ou à la famille Trabelsi pour faciliter leur travail dans la contrebande.


Imed Trabelsi a raconté qu'un agent de douane l'avait contacté pour l'informé qu'un camion qui appartenait à une de ses sociétés a été arrêté. Mais ce n’était pas le cas. Cet agent de douane a présenté sa candidature aux élections présidentielles. 
 

0 Commentaires

 

Voir plus

Samir Ettaïeb victime d'un accident de la route

29 Juillet 2017 12:06
Samir Ettaïeb ministre de l'agriculture a été victime d'un accident de la route, ce ...

Vers la nomination de Nabil Baffoun président de l'ISIE

29 Juillet 2017 11:23
Les membres de la commission des consensus au sein de l'ARP, se dirigent vers la nomination de ...

Météo du weekend

29 Juillet 2017 07:26
Temps dégagé à peu nuageux sur l'ensemble du pays.

Evènements de l’ambassade : Marzouki appelle à une enquête

28 Juillet 2017 21:44
Moncef Marzouki a indiqué dans un message publié sur sa page officielle sur Facebook que le ...

Le CA veut revoir sa relation avec l'un de ses Sponsors

28 Juillet 2017 19:40
Le Club Africain veut revoir sa relation avec l'un de ses Sponsors sur fond de la situation ...

Abdelmoumen Belanes dénonce son agression par un agent de sécurité

28 Juillet 2017 17:07
Abdelmoumen Belanes, député du Front populaire a déclaré aujourd’hui, vendredi 28 juillet ...

Le collectif Manich Msemah manifeste devant l'ARP (Vidéos + Photos)

28 Juillet 2017 15:29
Un ensemble d’activistes de la campagne Manich Msemah ont réclamé lors d’un sit-in à la ...

Horchani: on fournira des réponses au moment venu à Marzouki

28 Juillet 2017 14:37
Le ministre de la défense nationale Farhat El Horchani a indiqué dans une déclaration à ...

Création d'une unité de recherche sur les violences faites aux femmes

28 Juillet 2017 13:38
La loi contre les violences faites aux femmes adoptée mercredi 26 juillet 2017 au parlement impose ...
Commentaires